MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Atelier d’évaluation sur les performances des coopératives collinaires et l’utilisation du crédit octroyé par le gouvernement

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Développement communautaire


En date 10 février 2021, dans la grande salle de « l’école paramédicale de Gitega », à la capitale politique du Burundi, l’envoyé du Ministère de l’Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique, le Directeur Général du Développement Communautaire et Décentralisation a procédé à l’ouverture d’un atelier d’évaluation sur les performances des coopératives collinaires et l’utilisation du crédit octroyé par le gouvernement.

En 2019, le gouvernement du Burundi, a octroyé un crédit aux coopératives collinaires du pays dans le but de soutenir la population. C’est ainsi que le Ministère via le Directeur Général du Développement Communautaire et Décentralisation, a lancé l’ouverture des activités par la formation des formateurs de région centre composée de la province GITEGA, KARUZI, MURAMVYA et MWARO. Cet atelier est organisé dans le but d’évaluer l’utilisation du crédit de dix millions francs bu (10.000.000fbu) octroyé par le gouvernement et des performances des coopératives collinaires afin de rembourser ce crédit tout en honorant les textes convenus de l’ordonnance ci-haut citée.

Quant au Directeur Général du Développement Communautaire et Décentralisation, le gouvernement burundais a pris l’initiative à travers l’ordonnance ministérielle n° 0 540-530-1825 du 18 septembre 2019 qui autorise l’octroi aux communes une somme de 67,83 milliards de francs bu au secteur de développement. Parmi ce crédit, les coopératives collinaires ont reçu 30,2milliards (soit 50%) afin de combattre la pauvreté.

En effet, parmi les programmes de l’Etat du gouvernement le « RETA MVYEYI, RETA NKOZI » figure le programme moteur visant à lutter contre la pauvreté pour que « chaque bouche ait de quoi à manger et chaque poche ait de l’argent ». Ce programme n’est possible si chacun ne travaille pas et l’union fait la force. L’Etat a fait appel à travailler en coopérative pour se développer dans le but de lutter contre la pauvreté. Et d’ailleurs, le gouvernement burundais a procédé la sensibilisation et le renforcement des capacités de la population    et à approcher les experts dans l’organisation des coopératives pour atteindre son objectif.

A l’heure actuel, il est temps d’auto-évaluation. Cette évaluation se fait par deux méthodes : l’une par l’utilisation de l’application ODK et l’autre par version physique (document) par les évaluateurs.

Signalons que la plupart des coopératives opèrent dans le domaine agro-pastorale (chèvres, cochons, vaches, maïs, pommes de terre). Les cultures ont rencontré des aléas climatiques et les domestiques par des maladies spécialement aux cochons. Les présidents des coopératives ont demandé une période de prolongation de remboursement du crédit octroyé, un autre crédit pour pouvoir augmenter le profit et d’augmenter des agronomes.

                                                                  OP1 BIKORIMANA Philbert

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

96753
Total
Visitors