MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Bonne Gouvernance, Développement communautaire


Le 2 mai 2022, le Burundi s’est joint au monde entier pour célébrer la fête du travail. Au niveau national, les cérémonies se sont déroulées au stade UMUCO de la Province Muyinga. Des personnes et groupements qui se sont démarqués par des activités de production et des projets innovateurs ont été primés.

Le 1er mai de chaque année, c’est la journée internationale du travail et des travailleurs. Cette année, cette journée a été célébrée le 2 mai et les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Président de la République, Gén Maj Ndayishimiye Evariste. Dans son mot de circonstance, le président de la république s’est réjoui que la célébration de cette journée intervient au moment où il n’y a plus des revendications comme il fut antan, et ce grâce à la culture de dialogue sociale instaurée par le gouvernement. Il a indiqué que pour se développer, il faut travailler le maximum du temps afin d’accroitre la production.   Il a également rappelé que le salaire est le résultat du rendement des activités des employés et a fait savoir que ces derniers doivent s’atteler au travail et que la réclamation des augmentations de salaire doit tenir compte du rendement.

Le président de la république a aussi rappelé que le redéploiement des fonctionnaires s’inspire des besoins du service et que nulle part au Burundi n’est loin. Il a ensuite invité tous les partenaires sociaux à toujours privilégier le dialogue social ce qui permet aux employés de participer à l’élaboration des stratégies d’amélioration du rendement au service et de leur bien-être. Il a par-là rappelé que la réglementation du travail doit être respectée par toutes les parties.

Gén maj Ndayishimiye Evariste a clôturé son discours par la remise des prix aux personnes et coopératives qui se sont démarquées au cours de l’année passée par leurs projets innovateurs en vue d’augmenter la production. Ainsi, 4 coopératives ont eu le privilège d’être primé par cette autorité. Il s’agit de la fédération des coopératives de Kayanza, la coopérative Sangwe Kanyunya de la province Bujumbura, la Coopérative Sangwe Gishikanwa de la province Karusi et la coopérative Sangwe Muyange de la province Ruyigi.

Les responsables des coopératives primés se sont montrés satisfaits de la reconnaissance par la présidence de leurs efforts dans le développement du pays car, disent-ils, c’est un signe d’encouragement et de soutien plus significatif aux coopératives et activités de développement. Toutes ces coopératives ont des projets d’agriculture et d’élèvage.

Le cas particulier est celui de la fédération des coopératives de la province Kayanza. Selon Habimana Ferdinand, président de cette fédération, ce groupement est composé de 262 coopératives Sangwe de toute la province, 262 coopératives de jeunes de toute la province et bientôt 262 coopératives des femmes. Il indique que l’idée de constituer ce groupement est venue du constat selon lequel l’union fait la force ce qui les a conduits à s’unir pour mettre ensemble leurs forces.

Cette fédération a plusieurs projets d’élevage et d’agriculture. Actuellement, elle a déjà terminé de construire des poulaillers modernes et a déjà commandé 20.000 poussins de race améliorée en provenance de la Belgique, elle a une porcherie de 250 porcs, un étable de 25 vaches et 25 hectares de cafetiers. Elle cultive aussi de la pomme de terre et compte aussi élever des pintades et dindons, les commandes de poussins ont déjà été passées en Afrique du sud.

Pour réussir leurs projets, cette fédération a effectué des visites d’échange d’expérience chez des éleveurs de Dar es salaam et a noué un partenariat avec ces derniers. Elle a également organisé ses activités de façon que chaque filière a un expert qualifié chargé de la coordination des activités.

Soulignons que la fédération des coopératives de Kayanza a déjà mobilisé un capital d’environ un milliard de francs burundais et a la vision de transformer localement les produits d’élevage et d’agriculture avant de les commercialiser sur les marchés local et international.

Capt Pol Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

667212
Total
Visitors