MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Descente de trois ministres à Gasekebuye

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire


En date du 24 Novembre 2021, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique ; le ministre des infrastructures, de l’équipement et des logements sociaux et le ministre de la justice se sont rendus à Gasekebuye où un citoyen récalcitrant est entrain d’ériger des constructions dans un endroit interdit en violation de la loi.

Après un reportage de la Radio Télévision Nationale du Burundi sur des constructions entrain d’être érigées par monsieur Niyibigira Aimé Emmanuel dans un espace interdit, 3 ministres du gouvernement burundais se sont rendus sur les lieux pour constater les faits. Il s’agit de CPC Ndirakobuca Gervais, ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique ; Nsanganiyumwami Déogratias, ministre des infrastructures, de l’équipement et des logements sociaux et Banyankimbona Domine, ministre de la justice.

L’espace en question est une vallée réservée comme zone tampon pour protéger les maisons construites dans les parcelles environnantes. On y avait plantés des bambous et différentes variétés d’autres arbres. Cependant, Niyibigira Aimé Emmanuel s’est accaparé de cet espace public. Il a amené un tracteur et a commencé à terrasser le dit espace pour y aménager des parcelles. Les arbres y plantés ont été arrachés les versants endommagés et les eaux de ruissellement bloqués. Cela menace les maisons construites dans les parcelles environnantes qui risquent de s’effondrer. Ignorant toutes les décisions prises par l’administration communale lui interdisant de continuer ces activités, Niyibigira Aimé Emmanuel a même commencé l’implantation d’une maison et la construction d’un caniveau canalisant toutes les eaux vers les parcelles se trouvant en aval. Il est allé plus loin en menaçant toute personne qui tenterait de contrer son projet.

Les 3 ministres

Après avoir constaté les faits, les ministres ont fait savoir que le quartier Gasekebuye étant viabilisé, l’espace tampon avait été laissé pour protéger les autres parcelles. Ils ont indiqué que le récalcitrant n’a aucune autorisation administrative. Ils ont alors ordonné que les travaux soient définitivement suspendus et que les choses soient remises dans leur prestin état par Niyibigira Aimé Emmanuel. Il devra ainsi remplacer les bambous et arbres déracinés, ouvrir le passage des eaux de ruissellement bloquées et démolir toutes les constructions déjà effectuées sur cet espace. Les ministres ont également promis que les instances judiciaires vont se saisir du cas pour faire suite à ce comportement de Niyibigira Aimé Emanuel mais aussi pour qu’il puisse réparer les dommages causés par ses actions.   

Les habitants, quant à eux, se sont montrés satisfaits et ont remercié les ministres pour leur implication afin de les rétablir dans leurs droits.

OPP2 Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

381554
Total
Visitors