MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Formation sur la gestion de l’information géographique

Publié le dans la catégorie Actualités, Protection Civile, Securité


Ce jeudi le 17 Juin 2021, à l’hôtel Royal Palace en mairie de Bujumbura, a débuté un atelier de renforcement des capacités des autorités burundaises sur le Système d’Information Géographique (GIS) organisé par la plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes en partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Dans son mot d’accueil, le chef de mission OIM Burundi a indiqué que cette formation a été organisée dans le cadre du projet transversal « Renforcer les capacités de réintégration immédiate des rapatriés Burundais à travers l’accès au Logement, à la Terre et à la Propriété, l’assistance en Abris, Eau et Assainissement » et sera dispensée par l’unité de la Matrice de Suivi des Déplacements (DTM) de l’OIM Burundi. Il a également fait savoir que pendant les trois jours que durera la formation seront abordés deux modules qui permettront aux bénéficiaires de mieux comprendre les éléments fondamentaux de l’information géographique et la réalisation des cartes administratives et thématique ce qui leur permettra de contribuer à la cartographie des risques dans tout le pays.

Les participants

Le secrétaire de la plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes qui a ouvert les travaux de cet atelier a quant à lui fait savoir que la formation vise à renforcer le les capacités des structures étatiques sur le système d’information Géographique pour collecter, stocker, traiter, analyser, gérer, présenter les données spatiales et produire des cartes. Ceci rentre dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de la DTM qui font la collecte d’information sur les personnes déplacées et victimes des catastrophes naturels, incluant aussi les retournés et les communautés hôtes. CP Nibaruta Anicet a  ajouté que DTM a permis de suivre efficacement le mouvement des populations par la collecte des données sur les points d’entrée, les chiffres sur le déplacement, la provenance et la destination des personnes concernées ce qui a permis de planifier efficacement l’action de réponse.

Il a continué en rappelant que cette formation va renforcer les capacités locales pour pouvoir faciliter la localisation des lieux affectés et les infrastructures endommagées par les catastrophes naturelles et changements climatiques et ainsi améliorer l’orientation de la réponse humanitaire en faveur des sinistrées.

Signalons que cette formation inaugurait une série d’autres qui vont se dérouler à Gitega et Muyinga avant la fin de ce mois de Juin dans l’optique d’atteindre les différents responsables de gestion de catastrophes aux niveaux provincial et communal.

OPP2 Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

186500
Total
Visitors