MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Gitaza, une autre sorte de boissons prohibées

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Securité


En date du 20 septembre 2022, en zone Gitaza, commune Muhuta dans la province de Rumonge, la police et l’administration ont procédé à une fouille et perquisition dans les ménages qui étaient soupçonnés de fabriquer les boissons prohibées.

C’était très tôt le matin que la police a découvert 5 ménages qui fabriquaient et commercialisaient les boissons prohibées. Des bouteilles en plastique, des bidons, des sceaux, des futs remplis de ces boissons prohibées ont été découverts. Elles étaient fabriquées à base du sucre, du thé, le champignon appelé magique et les plantes naturelles comme « umubirizi et umugombe». Les fabricants disaient aux consommateurs que ces boissons sont prises comme médicament qui guérit plusieurs maladies. La fermentation dure entre 3 semaines et 1 mois.

L’administrateur de la commune Muhuta, Ntunzwenimana Domithile, a dit que cette découverte de l’usine montre que l’administration à la base s’est distraite sciemment car elle sait que c’est strictement interdit de fabriquer et commercialiser des produits qui peuvent être nuisibles à la santé humaine. Ces fabricants n’ont aucun document qui leur autorise ces activités.

Cette autorité a appelé la population a toujours être vigilant des produits qui leur sont proposés à consommer car des escrocs ne manquent jamais. Elle a également souligné que l’administration ne va rien ménager pour continuer à lutter contre la fabrication et la commercialisation des boissons prohibées ainsi que d’autres produits interdits.

Quant au commissaire communal, Lt. Pol. Irankundiye Lazard, il a précisé que cette activité de lutte contre la criminalité s’est bien déroulée grâce à la bonne collaboration de l’administration et de la population. Il a aussi appelé la population de garder la vigilance car il y a des gens qui profite de l’ignorance de la population en leur vendant des produits qui peuvent être dangereux à la vie de la population et c’est un danger public. Les éléments issus des comités mixtes au niveau collinaire doivent toujours être actifs et signaler tout ce qui suscite une inquiétude à la population en général.

Vous saurez que 12.500 litres ont été versé par terre, 5 personnes ont été arrêtées avec tous leurs ustensiles. Des dossiers ont été confectionnés et acheminés à la justice.

Capt Pol Ndayishimiye Léopold

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

1183151
Total
Visitors