MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

La 9ème assemblée générale de la plateforme des autorités locales des pays des grands lacs

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire


En dates du 27 au 30 septembre 2021, à Gitega dans la salle de réunion de l’hôtel Tropitel, s’est déroulée la 9ème assemblée générale de la plateforme des autorités locales des pays des grands lacs. Ce fut une occasion pour élire les nouveaux membres de son conseil d’administration dont le maire de la ville de Bujumbura a été désigné président.

La plateforme des autorités locales des pays des grands lacs (PALPGL) est une organisation régionale née de l’initiative de la commission permanente de l’association internationale des maires francophones (AIMF) « villes, dialogue interculturel et paix », qui, le 20 janvier 2012 réunissait à Bujumbura des responsables des collectivités locales ainsi que plusieurs représentants gouvernementaux et nationaux en vue de rapprocher des autorités locales des pays des grands lacs et renforcer leurs liens, leurs capacités de plaidoyer et d’œuvrer au service de la paix dans la région. La démarche avait été initiée dans le cadre du travail sur le rôle des autorités locales dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix. Les activités de cette plateforme seront lancées officiellement deux ans plus tard en juillet 2014 dans les villes frontalières de Goma en RDC et Rubavu au Rwanda.

Cette année, la ville de Gitega accueillait la 9ème assemblée générale de cette plateforme organisée sous le thème « villes entrepreneuriat et innovation », et les cérémonies d’ouverture ont été rehaussées par la présence du ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique de la république du Burundi. Ont participé à ces assises les délégations burundaises, congolaises, rwandaises et celle de la ville de Kigoma. Des jeunes et femmes entrepreneurs, innovateurs et artistes en provenance des différentes villes membres de l’organisation avaient aussi rejoints les maires dans ces travaux.

Dans son allocution de circonstance, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a remercié la PALPGL qui a choisi la ville de Gitega pour qu’elle puisse accueillir cette assemblée. Il a ensuite salué le partenariat qui existe entre l’AIMF et les villes burundaises et a plaidé pour son renforcement. CPC Ndirakobuca Gervais a aussi fait savoir à l’assemblée que le Burundi a fait de l’autonomisation des femmes et jeunes sa priorité. Le financement et l’appui des  coopératives collinaires ainsi que la création des banques de jeunes et femmes pour financer leurs projets s’inscrivent dans cette vision du gouvernement de rendre autonomes ces catégories en vue d’un développement global intégré, a-t-il ajouté. Le ministre a terminé son propos en appelant les participants à profiter les opportunités de l’entrepreneuriat dans les différentes villes et renforcer la paix dans la région à travers le commerce transfrontalier.

Le maire a.i de la ville de Bukavu, président en exercice de la plateforme, a salué la reconnaissance des autorités burundaises à l’égard de l’organisation. Il a noté que la présence des différentes délégations est un signe d’ouverture et a plaidé pour la réouverture de toutes les frontières terrestres, fermées à cause de la pandémie de la covid-19, dans le but de permettre l’intégration des peuples de la région des grands lacs.

A côté du thème central « villes, entrepreneuriat et innovation », au cours de cette assemblée générale, divers autres thèmes ont été développés, des résultats des études, recherches et/ou projets conduits dans la région des grands lacs présentés mais aussi une opportunité a été offerte aux jeunes et aux femmes leaders de la région pour qu’ils puissent présenter leurs projets afin de partager les expériences et les défis auxquels ils font face.

Les travaux de cette assemblée ont été également marqués par le renouvellement des instances dirigeantes de la PALPGL. Ainsi, le maire de la ville de Bujumbura, CP Hatungimana Jimmy, a été élu président du conseil d’administration pour les deux ans à venir en remplacement de monsieur Sumuni Darius, maire a.i de Bukavu qui assurait la présidence de cette organe.

Soulignons que la prochaine assemblée générale se tiendra dans la ville de Rubavu au Rwanda. Les villes de Boma, Baraka, Matadi, Bandundu, Isiro, Likasi, Kolwezi, Kasumbalesa et Kamina de la RDC ont également été accueillis au sein de la PALPGL tandis que celle tanzanienne de Kigoma a été autorisé à entrer en contact avec le secrétariat de l’organisation en vue de formaliser les modalités d’adhésion.

OPP2 Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

309160
Total
Visitors