MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

La réunion du ministre après la mesure de délimitation des zones de circulation

Publié le dans la catégorie Actualités, Securité


En date du 19 avril 2022, à l'hôtel de Ville, le Ministre de l'Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique a tenu une réunion à l'intention des administrateurs communaux en mairie de Bujumbura, des chefs de zone et les autorités chargés de la sécurité en mairie de Bujumbura pour évaluer la situation sécuritaire après la mesure de délimitation des zones de circulation des motos, vélos et tuktuk.

Dans son mot d’accueil, Gén de Bde Hatungimana Jimmy, Maire de la ville a souligné que dans toutes les communes de la mairie de Bujumbura, les accidents ont sensiblement diminué après la mise en application de cette mesure. Il a profité de l’occasion pour transmettre les doléances de la population ayant acheté les petits vélos et les motos « jehokuki » à ses enfants étudiants qui demandent la dérogation de dépassement.

Le comitétechnique a aussi confirmé la diminution des accidents.Ce comité a montréla comparaison de la situation d'avant ladite mesure,donc du 21 février au 20 mars 2022 et celle d'après la mesure c'est à dire du : 21 mars 2022 au 17 avril 2022.

Avant, le nombre des accidents était de 422 dont 126 blessés et de 05 morts alors qu’après, on a enregistré 294 accidents dont 59 blessés et 02 morts.

Ce rapport montre aussi qu’actuellement, dans la commune de Ntahangwa, on enregistre beaucoup de crimes dû à la circulation routière par rapport aux autres communes de la mairie de Bujumbura.  Et cela est dû à la superficie de cette commune car plus la superficie est grande, plus les motos et les tricycles tuktuk sont nombreux.

Dans son allocution, Lt Gnl Ndirakobuca Gervais leur a informé que le but de cette réunion était d’analyser ensemble le fruit de la mesure de délimitation des zones de circulation pour les motos, vélos et les tricycles tuk tuk.  Concernant le rapport du comité technique, il a dit qu’Il est satisfait du pas déjà franchi et a profité de l’occasion pour remercier la police pour avoir exécuté convenablement leur mission.

Il a recommandé aux autorités locales de continuer à travailler en franche collaboration avec la police en signalant tout ce qui pourrait perturber la libre circulation de la population.

Il leur a promis qu’il restera à leur coté pour que la question d’accident dû aux vélos, motos et tuktuk soit totalement résolue.

Concernant la question des étudiants   ayant les petits vélos et motos communément appelés « jehokuki », le ministre a ordonné au Maire de la Ville de les enregistrer et lui donner rapport pour analyser la solution à prendre.

Capt Pol KANYABWERO Spès

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

667012
Total
Visitors