MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Les corps de défense et de sécurité ont célébré la fête du Saint Sacrement

Publié le dans la catégorie Actualités, Spiritualité


Le dimanche 19 juin 2022, les chrétiens catholiques de la Police Nationale du Burundi et de la force de défense se sont joints au monde entier pour célébrer la fête du Saint Sacrement. Célébrée à la paroisse militaire Christ Roi sis à KinaniraIV, cette fête est célébrer dans le but de se rappeler de l’amour infini que Jésus Christ a montré au peuple de Dieu.

Les cérémonies ont été débuté par une messe présidée par Monseigneur Banshimiyubusa Gervais, archevêque de Bujumbura, accompagné par les prêtres dont l’aumônier en chef à la Police Nationale du Burundi, Abbé Barampiga Pascal et l’aumônier militaire en chef, Abbé Mananzigamira Albin.

Dans la première lecture tirée dans le livre des Deutéronomes, le sanctificateur Melchisédech bénit Abraham qui lui a remis les animaux en sacrifice. Ces animaux provenaient du butin repris sur  les 4 rois qui avaient attaqué et avaient pris en otage les femmes et les enfants et que Abraham venait de vaincre.  

Dans la deuxième lecture tirée de la première épître aux corinthiens, l’apôtre Paul leur témoigne ce que Jésus a fait en instaurant le Saint Sacrément par le partage du pain et du vin qui sont devenus son corps et son sang, et rappellera la mort du Christ jusqu’à la fin des temps.

L’évangile selon Luc décrit Jésus qui accomplit un miracle en multipliant 5 pains et 2 poissons et qui ordonne à ses disciples de les distribuer à 5000 hommes répartis par groupes de 50 hommes chacun, et à la fin, un surplus de 12 paniers est recueilli après qu’ils aient été tous rassasiés.

Dans son homélie, Monseigneur Banshimiyubusa Gervais, est revenu sur cet amour infini que Jésus Christ nous a montré en se faisant chair.  Même après sa mort et sa résurrection, il a préféré rester parmi nous à travers des symboles aussi compréhensibles que sont le pain et le vin consacrés dans eucharistie.  En se sacrifiant sur la croix, Jésus nous invite à se surpasser dans l’amour jusqu’à se sacrifier pour les autres, a-t-il ajouté.

Lors de la réception offerte après la procession, l’assistant, Col Pol Nyandwi Datus qui avait représenté le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a remercié l’archevêque de Bujumbura qui, depuis longtemps s’associe aux forces de défense et de sécurité dans la célébration de cette fête d’une importance capitale dans l’église catholique. Cette fête procure une occasion de réunir les membres catholiques de ces corps dans la prière.  Les missions de la police et de l’armée sont basées sur l’amour envers les bénéficiaires et elles ne sont possibles que par le concours du Saint Esprit qui leur fait comprendre cet amour à travers l’eucharistie.

Signalons qu’après la messe, les chrétiens ont joyeusement fait une procession présidée par l’archevêque de Bujumbura dans les quartiers Kinanira I, II et III.

Lt Col Pol Rupfunyimpinga Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

913044
Total
Visitors