MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

les représentants des jeunes affiliés aux partis politiques dans les travaux de développement communautaire

Publié le dans la catégorie Actualités, Bonne Gouvernance


Ce jeudi 24 février 2022, les représentants des jeunes affiliés aux 7 partis politiques provenant des 18 provinces du pays se rencontrent sur leur champ de maïs situé sur la colline Mirama de la commune Bugendana. Ces jeunes ont labouré et planté un champ inter-partîtes de maïs et visent le développement durable en exploitant leur différence dans les opinions politiques.

L’idée de participer aux activités de développement communautaire leur est venue après les formations dispensées par le Burundi leadership Training Program (BLTP en sigle) qui leur ont ouverts les cœurs et les esprits pour une meilleure entente entre les membres des 7 partis politiques ayant eu des pourcentages significatifs lors des élections de 2020 (le CNDD-FDD, l’UPRONA, le CNL, la RANAC, le SAHWANYA FRODEBU, l’UPD zigamibanga et le FNL ubugabo burihabwa).

La BLTP a d’abord formé 36 jeunes à raison de 2 jeunes par province et venant de différents partis politiques. Ces derniers constituent le noyau national de ces formations. Pour mettre en pratique les théories acquises à travers ces formations, ils se sont alors organisés pour labourer et planter un champ de maïs situé sur la colline Mirama en commune Bugendana. 

Le coordinateur de la BLTP, Nkanagu Dieudonné, se dit très satisfait des réalisations de ce noyau. On ne pourrait imaginer 36 jeunes venant des 18 provinces et membres de 7 partis politiques arriver à s’unir et à faire un projet de développement en commun accords et surtout, s’associer pour cultiver ensemble un champ de maïs de plus ou moins un hectare.

Ceci montre qu’ils ont intériorisé les connaissances apprises lors de ces formations. Il promet que la BLTP va les appuyer financièrement et techniquement dans les projets qu’ils vont faire. Pour commencer, une enveloppe est déjà disponible jusqu’au 10 mars pour appuyer dans un projet qu’ils vont eux-mêmes arrêter avec l’appui technique de la BLTP.

Quant au Directeur Général de la coordination des ONGs et la promotion des libertés publiques, Nizigiyimana Salvator apprécie positivement la contribution de la BLTP dans la consolidation de la paix et le renforcement de la sécurité à travers la formation aux jeunes de différentes tendances politiques. Les acquis de la formation de la BLTP à ces jeunes en dates du 12 et 13 novembre 2021 a abouti à la concertation de ces derniers sur les travaux à exécuter ensemble, ce qui a été concrétisé par ce magnifique champ de maïs et l’idée de créer une coopérative pour participer activement au développement communautaire.

Il invite ces jeunes à servir toujours d’exemple aux autres en se rappelant les recommandations qu’ils se sont données surtout de servir d’exemple aux autres membres des jeunes affiliés à leurs partis politiques, de lutter contre la pauvreté en s’attelant aux travaux de développement communautaire, d’orienter et de conseiller les autres membres des partis politiques et de respecter les lois et règlements du pays.

Il invite les autres organisations de prendre pour exemple les formations de la BLTP et de l’emboiter le pas dans la formation des jeunes de différentes tendances politiques, ce qui contribue à la sauvegarde de la paix et la sécurité.  

Après la visite de ce champ de maïs qui est presque au stade de la récolte, ces jeunes affiliés aux 7 partis ayant se rencontrent à Gitega, au Magot Hotel pour une session d’échange d’expérience entre le noyau national des jeunes des partis politiques et du conseil national de la jeunesse au Burundi sur les initiatives en matière de développement communautaire.

Signalons que lors des échanges débats, ces jeunes créent leur propre coopérative dénommée « Union des Jeunes Multipartites pour le Développement durable (UJMD en sigle intumwa z’amahoro n’iterambere) » avec un capital de 150.000FBu chacun.

Lieutenant-Colonel de Police Rupfunyimpinga Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

667155
Total
Visitors