MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

L’évacuation s’avérait immédiate

Publié le dans la catégorie Actualités, Securité


Une catastrophe silencieuse qui s’observe au quartier Uwinterekwa, zone Gihosha de la commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. Des fissures suivies de glissements de terrains ont déjà causé la destruction de plusieurs maisons et les vies humaines sont guettées par un danger. Les autorités policières, administratives ainsi que les experts ont décidé une évacuation immédiate des habitants de cette localité. C’était lors d’une descente sur terrain éffectuée par la police de la protection civile et la gestion des catastrophes le mardi 26 mars 2019 à Uwintererkwa.

Selon Professeur Sabushimike Jean-Marie, le phénomène nécessite une étude minutieuse après laquelle on pourra déterminer la cause des fissures de terrain qui se remarquent à cet endroit entrainant pour ce des glissements de terres en grand volume.

Le constant est, selon toujours le professeur, que il y a des lopins de terres qui résistent et d’autres qui s’emportent facilement, ce qu’il appelle techniquement « tassements différentiels de terrain »

Dans la foulée, le professeur Sabushimike déplore une extension anarchique de la ville de Bujumbura où les gens avec faibles moyens construisent des maisons d’habitation sans toutefois tenir compte des propriétés géotechniques du sol. Il propose une mise en place des plans de prévention des risques qui s’inspirent des objectifs du développement durables en vue de faire de Bujumbura une ville résiliente.

CPP Ntemako Antoine, Directeur de la Protection civile et de la Gestion des catastrophes, en même temps Président de la Plate-forme Nationale pour la Prévention des Risques de Catastrophes, le phénomène s’observe depuis 3 mois s’est aggravé du jour le jour. A l’état actuel des choses, une évacuation des habitants s’avère urgente pour éviter qu’il y ait des pertes en vies humaines. Les études et les autres mesures à prendre pourront suivre.

Les habitants disent être dans une situation très difficile car la perte de leur logement est venue comme une surprise. La majorité avaient contracté des prêts auprès des banques et affirment ne pas être à même de s’offrir un nouveau appartement d’où ils appellent tout un chacun capable de le faire de leur venir en aide.

Uwinterkwa est un quartier niché sur le bassin versant des collines surplombant la ville de Bujumbura. Pendant la saison des pluies, des eaux en grandes quantité descendent en toute vitesse des hauteurs et traverse des habitations souvent de fortune entrainant ainsi des destructions.

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

309280
Total
Visitors