MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Pour une amélioration des conditions de rapatriement de réfugiés burundais vivant en Tanzanie

Publié le dans la catégorie Actualités, Rapatriement des réfugiés


Du 17 au 19 mai 2021, à l’Hôtel du Lac Tanganyika, s’est tenue une réunion
tripartite (Burundi - Tanzanie - HCR). L’objectif de la réunion était d’évaluer et améliorer les conditions de rapatriement volontaire des réfugiés burundais vivant en Tanzanie.


Depuis l’accord tripartite sur le rapatriement volontaire des réfugiés burundais vivant en Tanzanie conclu le 8 mai 2001, l’amélioration de la sécurité au Burundi et la ferme volonté du gouvernement burundais d’accueillir les réfugiés ont motivé et facilité le rapatriement de 120,456 réfugiés burundais vivant en Tanzanie depuis septembre 2017. Actuellement, la Tanzanie renferme plus de 269,171 réfugiés et demandeurs d’asile dont approximativement 189,941 burundais.
Le caractère volontaire étant facteur clé dans le rapatriement des réfugiés, la Tanzanie continuera à procurer l’hospitalité aux réfugiées pouvant néanmoins avoir des raisons fondées de ne pas chercher à rentrer immédiatement et bénéficieront de la protection internationale tout en facilitant l’accès à l’information fiable aux réfugiés désirant volontairement de rentrer au pays.
Lors de la lecture du communiqué conjoint sorti après la réunion, le Ministre burundais de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, CPC Ndirakobuca Gervais, est revenu sur les conclusions et recommandations. Les parties se sont engagées à:
 Observer les protocoles de prévention et de contrôle régionaux,
nationaux et de l’OMS du covid 19 tout au long du processus de
rapatriement volontaire ;
 Entreprendre la promotion du rapatriement volontaire sous réserve de
conditions favorables dans les zones de retour et de la disponibilité des
ressources à des fins de réintégration. Une feuille de route comportant
des repères clés sera élaborée par les parties et examinée lors de la
prochaine réunion de la commission tripartite ;
 Organiser deux convois de retour par semaines avec un maximum de 700
personnes par convoi, en respectant le principe de volontariat, de
sécurité et de la dignité ;

 Améliorer les centres de transit et respecter les mesures Covid 19 le cas
échéant ;
 Réexaminer et améliorer les infrastructures routières afin de faciliter les
mouvements des convois de rapatriement volontaire ;
 Multiplier les efforts de plaidoyer et de collecte des fonds pour soutenir
le rapatriement volontaire et rendre durable la réinsertion ;
 Organiser des visites « go and see » et « come and tell» pour permettre
aux réfugiés de prendre une décision éclairée sur leur retour;
 Fournir d’avance les informations sur les bagages des rapatriés
nécessitant une déclaration douanière pour faciliter le processus de
retour efficace ;
 Adopter le rapport et le plan de travail du 25 ème Groupe de travail
technique de la Commission tripartite pour le rapatriement volontaire
des réfugiés burundais vivant en Tanzanie qui sont joints, respectivement
en annexe I et II.


Notons que la commission tripartite était composée par le gouvernement de la République du Burundi, représenté par la délégation conduite par le Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, CPC Ndirakobuca Gervais ; la République Unie de Tanzanie représentée par le Ministre de l’Intérieur, Mr George Simbachawene et la délégation du HCR conduite par Mr Abdul Karim Ghoul, représentant du HCR au Burundi.

OPP1 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

139845
Total
Visitors