MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Résilience aux risques de catastrophes : comment communiquer ?

Publié le dans la catégorie Actualités, Protection Civile


En date du 07 mai 2021, à Sororezo, en collaboration avec l’Organisation
Internationale des Migrations (OIM en sigle), la Direction générale de la
protection civile et de la gestion des catastrophes a organisé une formation à l’intention du personnel des média. En tout, une trentaine de journalistes des média surtout communautaires suivront cette formation.

Les journalistes en cours de formation


Le Burundi est régulièrement touché par des événements extrêmes naturels et d’origine humaine aux conséquences catastrophiques. Les politiques et
programmes appropriés pour réduire ces impacts doivent être mise en œuvre le plutôt possible au niveau national et local.
C’est dans ce cadre que l’OIM a initié un projet de Réduction des risques de
Catastrophes visant une évaluation nationale multirisque pour le Burundi. Ce projet, financé par l’Union européenne, couvre l’ensemble du Burundi. Il a pour but de produire des informations sur le risque des catastrophes, une
compréhension des risques, des produits tangibles (cartes, évaluation d’impact, portail en ligne) et formuler des recommandations sur les zones à haut risque et les mesures de renforcement institutionnel et systématique.
Pour que toute politique ou programme national puisse réussir, l’engagement et la participation de la communauté est cruciale. Consciente qu’elle ne peut atteindre toute la population, l’OIM a organisé cette formation à l’endroit du personnel des media qui peuvent informer la population en temps utile.
Ainsi, le personnel des média sert de pont intermédiaire dans la
communication de résilience aux risques des catastrophes. Les média sont des liens entre la compréhension des risques de catastrophes, les solutions
potentielles et la communauté en tant que bénéficiaire actif.
En façonnant l’opinion publique, il est donc impératif d’harmoniser les
connaissances du personnel des média en matière de résilience aux risques de catastrophes car ils ont la responsabilité de la rendre honnête, précise et axée sur l’action des recommandations concrètes d’action à l’endroit des
populations ou des décideurs face aux risques de catastrophes.

Signalons que cette formation va durer huit mois et se soldera pour les
meilleurs par une certification en communication des résiliences de risques de catastrophes.

OPP1 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

139851
Total
Visitors