MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Le Ministre de la sécurité publique et de la Gestion des Catastrophes dans les régions de Police

Publié le dans la catégorie Securité


Du 08 Avril au 2 Mai 2019, le Ministre de la Sécurité Publique et de la gestion des Catastrophes CPC Bunyoni Alain Guillaume a successivement effectué des descentes dans toutes les régions de Police en commençant à Bururi pour la région Sud, à Karuzi pour les régions Centre et Est, à Kayanza pour la région Nord, au cercle des officiers de police à Bujumbura pour l’administration centrale et à Gatumba pour la région Ouest de Police. Son objectif était de se rendre compte lui-même des prestations des policiers, d’échanger avec eux sur la situation du pays à tous les niveaux et de fixer ensemble les mesures visant à améliorer les conditions de travail et du bien être de ceux-ci.

Dans toutes ces régions, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des Catastrophes a été accueilli par les commissaires régionaux et lui ont fait part de la situation sécuritaire chacun dans sa circonscription. Partout, la sécurité était calme sauf quelques cas de criminalité liés au vol dans les champs et dans les ménages, le vol qualifié, des cas d’assassinat causés par le règlement de compte ou sorcellerie, suicide, infanticide, jet de grenades dans certains endroits, détention illégale d’armes à feu, les boissons prohibées, etc. Comme réponse à tout ça, la police a démantelé des bandes de criminels, des présumés auteurs des infractions ont été appréhendés, des dossiers pénaux confectionnés et des armes ont été saisies. Ils n’ont pas manqué de lui demander des moyens de transport pour faciliter le travail, la réhabilitation des bureaux ou logements, etc.

A la prise de la parole, le Ministre de la Sécurité Publique et de la gestion des Catastrophes a fait savoir qu’il effectuait ces descentes dans l’objectif de constater lui-même le pas franchi en matière de sécurité. Il s’en est réjouit du travail abattu par la Police au niveau national car aucune insécurité empêche la population de vaquer à leurs activités. Il a signifié que le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des Catastrophes a obtenu la première place avec 97,57% dans l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations de la retraite gouvernementale au cours de l’année 2018. Il a alors demandé aux policiers de continuer sur le même rythme pour que rien ne perturbe la sécurité et la préparation des élections de 2020.

Le Ministre BUNYONI Alain Guillaume a en outre fait aux policiers un bref aperçu sur la situation politique, socio-économique et la coopération du Burundi avec les autres Pays. Il a dit qu’au niveau politique, rien n’est inquiétant. Les partis politiques collaborent sans problème, même cas pour la société civile ; les différentes commissions ont été mises en place (terre et autres biens, vérité et réconciliation, etc.). Au niveau diplomatique, le Burundi entretient de bonnes relations avec d’autres Pays. Côté économique et social, il a signalé que le Pays est stable qu’il finance son budget à plus de 85% et que des exploitations minières ont déjà commencé dans certains endroits du Pays. Les forces de l’ordre assurent la sécurité de ces sites. Socialement, il est revenu aux mesures de facilitation octroyées par l’Etat aux populations (soins de santé, construction des écoles, etc.) en focalisant son attention sur la croissance démographique qui préoccupe et qui pourra pousser l’Etat à prendre des mesures.

Avant de terminer, il a recommandé aux chefs policiers de renforcer l’encadrement de leurs hommes, de combattre la corruption et la fraude, de protéger l’environnement, aux policiers de rester proche à leurs familles et de prier.
OPP2 NZOHABONAYO PATRICK

:https://youtu.be/orOL0tv6_Zc

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

105742
Total
Visitors