MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Adduction d’eau dans la commune Bukinanyana

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Développement communautaire


En date du 20 janvier 2022, le Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique pose la première pierre sur l’adduction d’eau potable venant de la réserve naturelle de la Kibira. En l’associant aux autres sources en exploitation, cette adduction de plus de 30km va servir à la population de 7 collines de la commune Bukinanyana.

Chose promise, chose faite ! Le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Lieutenant Général de Police Ndirakobuca Gervais, se joint ce jeudi 20 janvier 2022 à la population de sa colline natale Giserama pour le lancement officiel des travaux d’adduction d’eau potable qui va alimenter 7 collines de la commune Bukinanyana. Les collines concernées par cette adduction sont Giserama et Nyarubugu de la zone Ndora ; Murengera, Rangira, Kiruhura et Kibaya II de la zone Gahabura et Rtyazo  de la zone Bumba.

Après une longue marche qui les conduit jusqu’à la source même située dans la réserve naturelle de la Kibira et accompagné par une population en allégresse, le ministre pose la première pierre à la source, lançant ainsi officiellement les travaux de cette adduction d’eau potable. Les cérémonies se poursuivent à l’ECOFO Giserama.

Dans son mot d’accueil, Nkurikiye Christian, administrateur communal de Bukinanyana, fait savoir que cette adduction d’eau se retrouve parmi les projets de développement arrêtés par le conseil communal. Il invite la population à faire sien ce projet qui vient leur procurer une eau potable dont elle a cruellement besoin. De plus, elle va profiter aux infrastructures sociales telles que le Centre de santé Kiruhura et les écoles fondamentales implantées sur différentes collines concernées par cette adduction.

Le directeur général de l’AHAMR en charge de l’adduction d’eau potable en zone rurale remercie le ministre de s’être activement investi dans la mise en exécution de ce projet qui vient s’ajouter aux trois autres projets exécutés dans la province Cibitoke. A part le projet de Karamba en commune Buganda, AHAMR exécute deux autres projets dans la commune Bukinanya dont ceux de Nyarubugu et Mikoni-Gacaca. Il invite la population à y participer activement en facilitant la tâche au personnel de l’AHAMR pour que les travaux puissent s’exécuter convenablement dans les délais.

Dans le discours de circonstance, le ministre le spécifie que l’eau est la pierre angulaire sans laquelle la vie ne peut être possible. La population de Bukinanayana manque de l’eau potable et se ravitaille parfois dans des rivières avec tous les risques de contamination par les maladies des mains salles. Cette adduction de Giserama va leur procurer de l’eau potable accessible et disponible en tout temps, vu le débit que va produire cette source.

Il interpelle la population d’en faire un usage responsable en protégeant les installations qui seront faites. Cette eau est un bien public qui ne peut être taxé d’aucune connotation quelconque. Elle sera utilisée par tous les citoyens sans distinction de religion, d’opinion politique etc. Il appelle alors la population à s’en approprier, à y prêter main forte en fournissant l’effort physique à travers les travaux communautaires comme elle le fait dans d’autres projets de développement.

Signalons qu’en clôturant son discours, le ministre promet de revenir avant les deux mois que va durer les travaux afin d’y prêter main forte. De plus, il va s’investir dans la résolution des problèmes soulevés par l’administrateur en rapport avec le centre de santé Kiruhura.

Lt Col Pol Rupfunyimpinga Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

667198
Total
Visitors