MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Atelier régional de consultation des parties prenantes à la base pour la politique nationale de population

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Bonne Gouvernance, Développement communautaire


En dates du 24 et 25 mai 2022, à l’hôtel Les Plateaux à Ngozi, le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a encore organisé un atelier régional de consultation des parties prenantes à la base pour contribuer à l’élaboration de la politique nationale de population pour les provinces de Ngozi, Kirundo, Muyinga et Kayanza.

Participaient à cette atelier les gouverneurs de province, les cadres des services déconcentrés de ces provinces, les commissaires provinciaux de police, les administrateurs communaux, les représentants des confessions religieuses, des sociétés civiles, des partis politiques, des mobilisateurs à la base communément appelés abaremeshakiyago, des groupes vulnérables tels que les albinos, des forums des femmes et des jeunes ainsi que les représentants des personnes vivant avec handicap.

Dans son mot d’ouverture, Ntaconsanze Emmanuel, gouverneur de Ngozi, a salué les efforts du gouvernement pour initier des programmes et projets répondant aux attentes de la population et assurant un développement durable au Burundi. La question de la forte croissance démographique au Burundi. En avril 2022, la province Ngozi compte 1.305.600 habitants dont 48% sont des   hommes et 52% sont des femmes. De plus, 35% de cette population a moins de 18 ans ce qui marque un impact néfaste au développement de la province.

Selon Tiemoko Richmond, représentant résident de la FNUAP, le Burundi tout comme les autres pays du monde, se heurte à des difficultés socioéconomiques et le nombre des personnes vivant dans la pauvreté reste malheureusement élevé. Au regard des défis démographiques et les pratiques de productions agropastorales du Burundi, le nombre de ressources indispensables à la survie et au bien-être des générations futures s’amenuisent et la dégradation de l’environnement s’intensifie sous l’effet des modes de production et de consommation non viable à long terme et d’une croissance démographique sans précédent.   Niteretse Martin, secrétaire permanant en charge du domaine de l’intérieur au sein du ministère a spécifié que la mise en place d’une politique nationale de population s’inscrit dans le cadre global de la volonté politique nationale et s’aligne sur les programmes tant au niveau international que national mettant la population au centre du développement.

Le gouvernement du Burundi reconnait que les questions de populations constituent un facteur primordial du développement socioéconomique du pays. Il oriente tous les efforts du développement vers l’amélioration des conditions de vie de la population, ce qui l’a conduit à mettre en place une équipe technique multisectorielle pour jeter les base d’une société déterminée à prendre en mains ses problèmes de population afin d’assurer un meilleur être au générations futures, a-t-il ajouté.

Ces ateliers visent la consultation des parties prenantes à la base en vue d’enrichir le contenu de la future politique de population et de s’en approprier car son succès dépendra de l’implication de tous les secteurs et acteurs de la vie nationale, a-t-il conclu.   

 Lors de son exposé, Miburo Cyriaque, conseiller au ministère et membre de l’équipe technique nationale en charge de l’élaboration de la politique nationale de population, spécifie que la politique nationale de la population est un ensemble de mesures prises par l’Etat afin d’exercer une influence sur les effectifs, la croissance, la composition ou la répartition de la population.

La situation démographique burundaise est passée de 4,028 millions en 1979 à 12,83 millions en 2022 dont les femmes qui occupent 50,8% de la population.  Une croissance rapide de 2,4% par an, soit un dédoublement en 2 9 ans.

Le Burundi affiche l’une des densités les plus fortes en Afrique : 494 habitants par km2 avec des provinces arrivant 759 habitants par km2 à Kayanza et des communes de plus de 1000 habitants par Km2 comme en commune Gatara. La population est très jeune car 44,1% qui a moins de 15 ans, à peu près 50% ont moins de 17 ans et 65,7% a mois de 25 ans. De plus, le Burundi accuse une forte fécondité avec 5,5 enfants par femmes en moyenne et des unions précoces car 50% des femmes entrent en union à moins de 20,3 ans.  Après échanges et débats, les travaux se sont poursuivis en groupes. Pour parier à ce défi démographique, le gouvernement doit s’appuyer sur les quatre piliers mis en avant comme la planification familiale, le développement socioéconomique, la gestion responsable de l’eau et l’assainissement de base, la protection et la sauvegarde de l’environnement, la multiplication et la rentabilisation des terres arables, le soutien aux femmes ayant eu des effets secondaires liés aux méthodes utilisées dans le planning et sensibiliser toutes les couches de la population afin qu’elle puisse s’en approprier.

Signalons que cet atelier était simultanément tenu à Cibitoke pour la région ouest, à Makamba pour la région Sud. Le lancement officiel a été effectué par le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique à Gitega en dates du 18 et 19 mai 2022, à l’hôtel Tropitel de Gitega.

Lt Col Pol Rupfunyimpinga Dieudonné 

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

1019243
Total
Visitors