MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Du sud au centre du pays, semaine témoin dédiée à la collecte des recettes communales

Publié le dans la catégorie Actualités, Bonne Gouvernance


Le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a organisé une semaine témoin pour la collecte des recettes communales. Les plus hauts cadres dudit ministère étaient déployés dans 10 provinces pour superviser et encourager les différentes commissions de percepteurs en vue d’augmenter les recettes communales.

Sur la colline Mudaturwa, l'Assistant du ministre de l'intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique (à droite) et l'administrateur de la commune Kayogoro (à gauche)

A cet effet, l’assistant du ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, OPC1 Nyandwi Datus est allé dans les provinces de Rutana (au marché de Giharo), Makamba (au marché de Gatabo en commune Kayogoro) et Gitega (au marché central) respectivement en dates du 27,28 et 29 Janvier 2021.

Dans cette activité, le constat général est que cette semaine témoin a été concluante. Les recettes ont considérablement et doublement augmenté. A titre d’exemple, dans la commune de Kayogoro, on percevait au plus 4.000.000Fbu par semaine. Par contre, une somme équivalente à 5.400.000 était déjà perçue dans 3 jours seulement.

Dans la commune Gitega, c’est le même scénario. La commission des percepteurs dans cette commune a encaissé 62.970.000Fbu dans  4 jours alors que cette dernière avait l’habitude d’encaisser  pas plus de 45.000.000Fbu.

Les présidents des commissions des percepteurs interviewés nous ont révélé que le défi majeur de ne pas percevoir une somme importante est celui de certains  percepteurs eux-mêmes. Ils  nous ont donné l’exemple. Pour un article taxé à 500Fbu, ils demandent une somme de 300Fbu et ne leur donnent pas une quittance. Cela fait que l’argent qui devrait entrer dans la caisse communale, entre dans une poche d’autrui.

Quant aux vendeurs, ils reconnaissent l’intérêt des taxes communales. Ils savent que ce sont ces mêmes taxes qui reviennent contribuer aux travaux de développement communautaire. Néanmoins, compte tenu d’une mauvaise organisation de la perception de ces taxes dans certains domaines et avec la crainte que certaines taxes n’arrivent pas à destination, ils demandent au gouvernement de réorganiser le système de taxation.

Partout où il est passé, OPC1 Nyandwi Datus, assistant du ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, a pris le temps de sensibiliser la population au civisme fiscal. Il a fait savoir que l’Etat vit de l’impôt et des taxes. Il a appelé la population à contribuer via les taxes pour son développement car, c’est l’argent issu de ces taxes que les communes utilisent pour construire les écoles, les centres de santé, les hôpitaux et autres infrastructures et ouvrages d’intérêt public.

Il a pu constater  que la somme eue pendant seulement 4 jours montre qu’il y a une nette différence et confiance entre les anciens percepteurs et ceux déployés pour cette semaine témoin. Il a mis en garde tout percepteur de taxes qui sera coupable de corruption et de détournement. Il a, en terminant, promis qu’un rapport sera transmis à l’autorité hiérarchique et que sans doute, après l’évaluation, une nouvelle stratégie de la perception des taxes sera mise en place pour augmenter les recettes communales dans tout le pays.

OP1 Audace Ndayizeye

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

186723
Total
Visitors