MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Des présumés criminels montrés à la presse

Publié le dans la catégorie Actualités, Securité


En date du 5 juillet 2022, la police a montré à la presse quatre présumés criminels accusés d’avoir assassiné un taximan pour lui voler son taxi voiture. Ils ont été appréhendés au bout des enquêtes approfondies.  

En date du 21 juin 2022, à Gihosha, dans la vallée séparant le terrain de football de la paroisse Saint Jean Baptiste et les locaux de la radio Maria Burundi, la police a découvert le cadavre d’un certain Harimenshi Pontien, fils de Niyibigira Vénant et Nizigiyimana Laetitie, né en 1989 en commune Gatara de la province Kayanza. La victime était morte étranglé par corde.

Comme le décrit Nkurikiye Pierre, conseiller en communication et porte-parole du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, dès la découverte de ce cadavre, des enquêtes approfondies ont été entamées par la police. Elles ont abouti d’abord à la saisie du véhicule de marque probox, immatriculé I3355A que la victime conduisait comme taxi, véhicule saisi entre les mains d’un certain Akbar vivant en mairie de Bujumbura. En interrogeant par la suite Akbar, il a indiqué avoir acheté ce véhicule à un adjudant-chef de police Arakaza Didier. Une fois appréhendé, ce dernier a envoyé un message à un certain Rashid l’instruisant d’éliminer la personne sur qui la police a saisi le véhicule afin d’effacer de toute trace, ce qui prouve son rôle dans l’assassinat de la victime Harimenshi Pontien. La poursuite des enquêtes approfondies a enfin permis l’arrestation de trois présumés criminels, Nshimirimana Justin alias Happy, Ndikumana Désiré alias Maisha ni ya mungu et Bikorimana Rashid qui avaient organisé  et mis à exécution l’assassinat de la victime.

Le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique apprécie la bonne collaboration de la famille de la victime, ce qui a permis l’avancement rapide de l’enquête et la saisie du véhicule qui a été une trace indéniable dans la manifestation de la vérité. La population en général et les victimes ou les familles des victimes d’actes criminels en particulier sont invité à dénoncer tout acte criminel en fournissant les informations nécessaires aux services habilités à mener des enquêtes au lieu de les mettre sur les réseaux sociaux.  

Signalons que les enquêtes au niveau de la police ont été clôturées. Le dossier avec les quatre présumés criminels ont été transferts au parquet pour les poursuites judiciaires.

Lt Col Pol Rupfunyimpinga Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

1022977
Total
Visitors