MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

La CNAP continue des sensibilisations à la remise volontaire des armes à feu

Publié le dans la catégorie Actualités, CNAP, Securité


La commission nationale pemanente de la lute contre la prolifération des armes légères et de petits calibre (CNAP en sigle) en date du 01 au 04 février 2021, a organisé  une semaine de sensibilisation communautaire sur la remise volontaire des armes légères et de petits calibre(ALPC) et sur la violence armée dans 4 communes de la province Bubanza, à savoir: Gihanga, Rugazi(muzinda), Musigati et Bubanza.

Ceux qui ont reçu des prix aux jeux de questions-réponses de la CNAP

Depuis  ce  lundi, le 01 jusqu’à jeudi le 04 janvier 2021, la délégation de la CNAP en compagnie avec le chef d’antenne CNAP Bubanza et les médias a commencé les activités de sensibilisation dans les communes deGihanga, Rugazi (muzinda), Musigati et Bubanza. Lundi, le 01 janvier , la délégation a visité la commune Gihanga, la journée de mardi le 02 janvier était le tour de la commune Rgazi ( au marché de muzinda) et puis la journée de mercredi, le 03 janvier 2021,  était le tour des communes de Musigati et de Bubanza.

Les Administrateurs ont chalereusement accueillis la délégation et ils ont eu l’occasion de présenter en tout petit peu la situation sécuritaire qui prévaut dans leurs circumscriptions respectives.

 Ensuite, Madame Anitha CONGERA, la coordinatrice chargée de la communication au sein de la CNAP avec les autres membres de la CNAP œuvrant dans l’observatoire de la violence armée et le représentant du réveil communautaire d’assistance aux victimes, RECOVI en sigle, a expliqué  en long et en large l’origine de la CNAP, ses réalisations et ses perspectives d’avenir.

Elle leur a rappelé de remettre volontairement les armes détenues illégalement. Elle n'a pas oublié de leur présenter les personnes de contacts, à qui la population pourrait remettre les armes à feu, il s’agit de:

  • Les forces de défences et de sécurités
  • L’administration locale
  • Le représentant de la CNAP en province
  • Les prêtres
  • Les pasteurs
  • Les shehs.

Quant à la population, à travers les sketches et des chansons qu’elle présentés, elle a dit qu’elle ne veut plus la guerre, et d’ailleurs qu’elle va dénoncer toute personne qui détiendrait illégalement les armes à feu.

Après, il s’en est suivi des questions-réponses relatives à l’exposé faite par la coordinatrice de la CNAP. De divers prix étaient octroyés aux personnes ayant correctement répondues aux questions posées: des bidons, des savons, des parapluies, des pagnes des houes et des radios.

Signalons que ces sensibilisations vont continuer dans d'autres provinces. La populations de ces communes s’est dit satisfaite de ces sensibilisations.

                                                 OP1 Candari Jean Claude

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

307267
Total
Visitors