MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

La Police traque des Cybercriminels

Publié le dans la catégorie Actualités, Securité


Ce lundi 3 janvier 2022, au Commissariat général de la Police Judiciaire, la Police montre à la presse quatre criminels présumés ayant transféré frauduleusement une somme équivalant à 150 millions à partir BANCOBU. Parmi les quatre criminels présumés, se retrouvent deux membres du personnel de cette banque. Alertée d’un cas de cybercriminalité commis à la BANCOBU en date du 28 décembre 2021, la Police a immédiatement procédé à une enquête approfondie. Dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, elle a procédé à la traque de ces criminels.

Au cours de l’enquête, la Police a constaté que NIYONGABO Nestor, l’informaticien de la BANACOBU, avait installé une application dans quatre machines servant à la caisse, laquelle application permet à un informaticien de l’extérieur de pénétrer dans le système bancaire et y faire des opérations, une fois que la machine est ouverte par un agent bancaire de la caisse.

En date du 28 décembre 2021, profitant d’un lapse de temps où une caissière à la BANCOBU, Muhimpundu Ella, a quitté sa machine sans se déconnecté du système, les criminels se sont alors introduits dans le système et ont transféré des fonds sur un compte nouvellement ouvert pour cette fin.

Juste après le constat, les autorités bancaires ont vite alerté la Police qui a aussitôt ouvert une enquête. Quatre personnes ont été appréhendées dont NIYONGABO Nestor, l’informaticien de la Banque, MUHIMPUNDU Ella, la caissière négligeante, NDAYISHIMIYE Fabrice, titulaire du compte où a transité les fonds et NTIHEBUWAYO Prosper ayant surveillé la caissière.

Des 150 millions subtilisés, la Police a saisi 70 millions dont 17 millions chez NDAYISHIMIYE Fabrice qui a acheté une voiture de marque probox de 12 millions et un tricycle Bajaj, 21 millions chez NIYONGABO Nestor qui avait déposé 10 millions sur le compte de son épouse à la COOPEC et 10 millions sur son compte ouvert à la microfinance Kazoza ainsi que 20 millions saisis chez  NTIHEBUWAYO Prosper.

Le porte parole du ministère de l’intérieur, du développement  communautaire et de la sécurité publique, OPC2 NKURIKIYE Pierre, informe le publique que la Police est mieux outillée pour faire face à de tels cas de cybercriminalité. Il félicite la BANCOBU d’avoir alerté la Police en temps utile et de sa franche collaboration lors de l’enquête, ce qui a permis le démantèlement de ce réseau criminel. Il interpelle les banques à sensibiliser leurs personnels, surtout les agents de la caisse, à fermer le système avant de quitter la machine et de se confier immédiatement à la Police en cas de survenance de telle cybercriminalité.

GIRUKWISHAKA Trinitas, Administrateur Directrice Générale de la BANCOBU remercie vivement la Police de la façon qu’elle s’est activement investi pour démanteler ce réseau criminel et saisir l’argent volé. Elle interpelle les agents des banques qui trempent dans de tels cas de criminalité à se ressaisir car les systèmes bancaires au Burundi sont hautement sécurisés avec une traçabilité sans faille, ce qui permet à la Police de bien mener son enquête et démasquer ces criminels.  

Signalons que la Police a clôturé le dossier de ces quatre criminels présumés et va transmettre au parquet le dossier avec tous les quatre criminels présumés.

OPC2 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

893724
Total
Visitors