MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Le Ministre fait une descente pour la semaine témoin de la perception des taxes communales

Publié le dans la catégorie Actualités, Bonne Gouvernance, classe


En date du 27 et 29 janvier 2021, le Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a effectué une descente dans les provinces Cibitoke et Kayanza, dans le cadre de la semaine témoin pour se rendre compte de l’amélioration de la collecte des recettes communales.

Le ministre au marché de Rugombo

Le Ministre a d’abord visité le marché de Rugombo et de Cibitoke centre. Sa mission était de superviser et encourager les équipes techniques du ministère. Ces équipes étaient parties pour servir d’exemples aux percepteurs des recettes communales en vue d’augmenter les recettes communales.

L’équipe technique du ministère a précisé qu’elle n’éprouvait pas de difficultés dans leur mission. Par exemple lundi , elle a collecté 1.119.900Fbu or par rapport aux taxes perçues lundi de la semaine passée, il y a une différence de 108.000Fbu. Donc, l’équipe se dit satisfaite des résultats obtenus depuis le début des activités.

Le ministre a rencontré les différents vendeurs dudit marché. Ils ont soumis des doléances surtout en rapport avec la collecte des recettes. Ces derniers disent qu’ils se voient transiger beaucoup d’amandes ne correspondant pas à la valeur du produit vendu. Ils demandent à ce que ces recettes soient diminuées. Il leur a répondu que très prochainement on va utiliser un nouveau système de collecte des recettes.

Eradiquer le phénomène de commissionnaires aux marché du bétail

Niteretse Martin, le secrétaire permanent du ministère de l’intérieur, développement communautaire et de la sécurité publique, a représenté le Ministre dans la province de Kayanza. Il est allé voir le déroulement des activités de collecte des recettes communales.

Il a souligné que cette visite avait une double mission :

  • La mission d’appuyer, soutenir l’équipe ministérielle qui a été désigné pour venir à kayanza afin de maximiser les recettes communales. Il a fait savoir qu’il a un sentiment de satisfaction mêlé de déception. Il a découvert des choses qui étaient occultes. Il a donné l’exemple de la collecte semaine passée était d'environ 4.600.000 francs Burundais, mais actuellement, âpres 3 jours de collecte, lundi, mardi et mercredi, on a un surplus de 160.000 francs Burundais. Il a dit qu’il n’était pas à l’aise avec cette tricherie observée au sein de ces percepteurs des recettes. Il a précisé que des sanctions sévères seront prises à leur encontre, il a dit qu’ils seront dégommés de la liste des fonctionnaires communale.
  • Il a également dit qu’il est venu voir si la mesure qui a été prise par le Ministre a été respectée, surtout en matière de lutter contre les commissionnaires des bétails. Le commissaire provincial en collaboration avec l’administration ont fait rafle et ils ont appréhendés plus d’une trentaine. On les a infligés des amandes de 100.000 francs burundais chacun. Il a fait savoir qu’il était très fier car la population vend son bétail sans contrainte. Maintenant, c’est le prix négocié entre le vendeur et l’acheteur a-t-il ajouté.

 Signalons que partout où il est passé, le ministre a fait appel à la population que l’argent collecté leur appartient aussi, car une fois l’argent collecté, il est utilisé pour construire les infrastructures publiques.

OP1 CANDARI Jean Claude

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

307105
Total
Visitors