MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Le ministre rencontre les responsables des partis politiques

Publié le dans la catégorie Actualités, Bonne Gouvernance


En date du 08 avril 2022, dans la salle de réunions de l’hôtel Musumba Hill’s Hotel de Kayanza, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a rencontré les responsables des partis politiques réunis au sein du forum des partis politiques (FDP) afin d’échanger sur la situation du pays ainsi que la présentation et validation du rapport des groupes thématiques de réflexion sur la contribution des partis politiques au développement socio-économique du pays.

Au mois de septembre 2021, Son Excellence le Président de la République a rencontré les responsables des différents partis politiques à Gitega. Au cours de cette rencontre, il les a exhortés à contribuer des idées pour que le pays puisse se développer. A la suite de cette réunion, le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique (MIDCSP) en collaboration avec le FDP et l’organisation Burundi Leadership training (BLTP), a organisé un atelier de constitution des groupes thématiques de réflexion en province Cibitoke. Ces groupes se sont rencontrés pour une séance de travail au grand séminaire Jean Paul II au mois de mars 2022. Il fallait donc présenter les résultats issus des réflexions des divers groupes au ministre et valider le rapport final à transmettre à Son Excellence le Président de la République.

Dans son mot d’ouverture de la réunion, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Lt Gén Pol Ndirakobuca Gervais, a rappelé que dans sa vision, Son Excellence le Président veut que chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent. Pour y arriver, il a pris option de rassembler toutes les forces vives du Burundi afin de promouvoir un développement intégral du pays. C’est ainsi qu’après avoir exposé les grands projets du pays aux responsables des partis politiques, dans la réunion tenue à leur intention en septembre 2021, il leur a demandé de contribuer pour leur réalisation.

Il a également indiqué que  les partis politiques ont ainsi constitué six groupes thématiques de travail dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage et la pêche ; de l’économie et le tourisme ; de l’énergie, les mines et les industries ; de l’éducation et la culture ; de la santé et la nutrition ; et celui de la justice et la bonne gouvernance. Il a ainsi fait savoir que la réunion visait l’évaluation du travail déjà accompli par les divers groupes pour ensuite valider le rapport final qui sera transmis au commanditaire, en l’occurrence, son excellence le président.

Il a également invité les responsables des partis politiques présents à travailler dans le strict respect des lois et règlements régissant les formations politiques mais encore à soutenir les mesures qui sont régulièrement prises par les pouvoirs publics pour ensuite les expliquer  à la population parce qu’elles sont prises pour leur intérêt .

Après la réunion qui a eu lieu à huis clos, le ministre a adressé une série de recommandations aux responsables des partis politiques. Il s’agit entre autres :

  • D’éviter l’utilisation d’un langage divisionniste et de provocation envers les autres partis politiques,
  • D’encourager leurs militants à adhérer au sein des coopératives,
  • De sensibiliser leurs militants à s’associer aux autres dans les commissions mixtes de sécurité et de participer dans les réunions administratives qui sont régulièrement organisées,
  • De promouvoir le respect des infrastructures publiques et les terres domaniales,
  • De promouvoir la bonne cohabitation entre les militants des divers partis politiques et avec l’administration locale,
  • De décourager la pratique d’immigration clandestine au sein de la jeunesse au nom de la sauvegarde de l’identité culturelle burundaise,
  • D’éviter de tenir des discours dénigrant notre pays,
  • De sensibiliser les jeunes et femmes à faire des projets de développement et à chercher les financements auprès de la BIJE et la BIDF, et
  • De contribuer pour que la présidence de la commission de paix et de sécurité de l’union africaine pendant ce mois d’avril 2022 et de l’east african community pour cette année soient un succès pour le Burundi.

Lt Gén Pol Ndirakobuca Gervais a également recommandé aux administratifs de base de toujours respecter les lois et règlements pour ne pas gêner les activités des partis politiques ; de sensibiliser la population à continuer à respecter les gestes barrières contre la covid-19 qui constitue toujours la menace et de ne pas gaspiller la récolte mais aussi de promouvoir un dialogue permanent des partis politiques afin de bien préparer les échéances électorales de 2025.

Signalons qu’après l’adhésion récente du FRODEBU, le FDP est actuellement formé de 30 partis politiques.

Capt Pol Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

666986
Total
Visitors