MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Les femmes policières ont procédé à la récolte des pommes de terre

Publié le dans la catégorie Actualités, Développement communautaire


En date du 16 février 2021, sur la colline Ngarama, de la commune et Ruyigi, la Coopérative Associative des Femmes Policières du Burundi œuvrant dans le commissariat provincial Ruyigi, avait procédé à la récolte des pommes de terre.

OPC2 BUDENGERI Lydie, vice-présidente de la coopérative associative des femmes policières (CAFPB en sigle), dans son discours, elle s’est dit satisfaite de la production obtenue dans un champs d’un demi hectare, avec 2 tonnes de récolte.

Elle a fait un appel à d’autres femmes policières de les rejoindre dans la coopérative, car travailler ensemble procure beaucoup d’avantages à leur famille respective. Elle a encore précisé qu’elles ont dû changer leur association en coopérative pour s’aligner à la philosophie du Gouvernement (Reta mvyeyi Reta nkozi) de travailler dument, fonder des coopératives pour que chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent.

Elle a profité de cette occasion pour remercier le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique pour l’octroi des parcelles cultivables dans les différents commissariats provinciaux de police.

OPC1 POYONGO Clotilde, coordinatrice des Antennes, elle aussi, se réjouit de la production obtenue. Elle a fait savoir que leur coopérative plaide à ce le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique la considère de la même manière que les autres coopératives. Ces dernières avaient bénéficié d’un crédit de 10 millions de la part du Gouvernement.

Signalons que la population environnante est fière des activités de ladite coopérative car elle vient y travailler et gagne de l’argent pour subvenir à leurs besoins quotidiens.

OP1 CANDARI Jean Claude

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

140770
Total
Visitors