MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

L’inspection générale de la police nationale du Burundi à la rencontre des policiers sur terrain

Publié le dans la catégorie Actualités, Securité


Dans la suite de la tournée organisée dans les régions de police en vue de la mise en pratique du plan d’action annuelle 2021-2022, en dates du 16 et 17 septembre 2021, l’inspecteur général-adjoint de la police nationale du Burundi a animé des causeries morales à l’intention des policiers, toutes catégories confondues, des régions Est et Nord du pays.

Après la causerie tenue au cercle des officiers de police par l’inspecteur général de la police et son adjoint à l’endroit des policiers de l’administration centrale et de la région Ouest de police en date du 14 Septembre 2021; l’inspecteur général adjoint est allé à Muyinga puis à Ngozi pour rencontrer les policiers œuvrant dans lesdites régions. Ces causeries ont également vues la participation du chef de cabinet chargé des questions de police à la présidence de la république du Burundi.

A Muyinga,  le commissaire régional Est a indiqué que la situation sécuritaire de la région sous sa responsabilité a été calme au cours de ce trimestre. Il a néanmoins déploré la persistance des cas de criminalité de droit commun notamment le vol des vaches et dans les ménages. Un seul cas de vol à mains armés a été enregistré dans cette région et a eu lieu le 30 août 2021 dans une station service située au chef-lieu de la province de Muyinga. Il a également mentionné l’augmentation des accidents de la circulation routière impliquant souvent les camions en provenance de la Tanzanie et les motos. L’excès de vitesse et la méconnaissance des règles régissant la circulation routière sont les causes principales de ces accidents selon ce responsable de la police dans la région Est.

Il a également fait savoir que les suicides sont entrain de prendre une allure inquiétante. Il a assuré que la police est à l’œuvre pour s’assurer que ces derniers ne cacheraient pas des assassinats pour causes de croyances obscures, conflits fonciers ou règlements de compte. Les boissons prohibées, la contrebande, la culture du chanvre dans le parc de la Ruvubu ont été observées dans les provinces cankuzo et Muyinga de la même région comme l’a mentionné OPC1 Nkurunziza Jean Bosco. Il a aussi relevé deux cas d’empoisonnement des boissons qui ont fait 3 morts et 90 personnes tombées malades à Cankuzo et Muyinga.

A Ngozi, où se sont réunis les policiers œuvrant dans la région Nord, le commissaire régional, OPC1 Gahitira Félix a affirmé que la situation sécuritaire est bonne. Là aussi, il s’observe la persistance des actes criminels de droit commun tels le vol qualifié, les assassinats liés à des conflits fonciers et règlements de compte, les infanticides et surtout les accidents de la circulation routière qui sont de plus en plus fréquents. La pandémie de covid-19 a elle aussi constituée une menace sécuritaire dans les deux régions de police.

Pour faire face à ces actes de criminalités et pour prévenir d’autres, des fouilles perquisitions ont été effectuées, les comités mixtes de sécurité humaine ont été redynamisés et la collaboration dans la quadrilogie a été renforcée. Les causeries ont été animées pour renforcer l’encadrement et la discipline des policiers au niveau de chaque commissariat régional et provincial et des séances de sensibilisation ont été régulièrement menées pour faire observer les mesures barrières contre la covid-19. Ainsi, les diverses opérations effectuées par la police opérant dans les deux régions ont abouti au démantèlement de bandes criminels et à la saisie de 4 fusils AK47, 2 chargeurs et 8 grenades. Plusieurs litres de boissons prohibées ont été déversées, 34kgs et plusieurs boules de chanvre ainsi que des produits commerciaux qui faisaient objet de fraude ont été saisis.

Au niveau de la discipline, il a été mentionné dans toutes ces régions qu’une amélioration nette se remarque malgré quelques écarts de comportements toujours visibles. La morale des policiers est aussi bonne.

Que ça soit à Muyinga ou à Ngozi, l’inspecteur général-adjoint de la police nationale du Burundi a fait savoir aux policiers rencontrés que la sécurité est globalement calme dans tout le pays. Il a, pour ce, remercié les policiers pour leur travail quotidien qui a abouti à la stabilisation du pays. Il a saisi cette occasion pour les appeler à redoubler de vigilance pour que les actes criminels observés dans le passé ne se reproduisent pas.

Il a ensuite rappelé que ces causeries avaient pour objet d’évaluer l’étape déjà franchi dans l’exécution des missions dévolues à la police sur terrain. Il s’est réjouit de l’étape déjà franchi et a recommandé aux policiers d’être toujours discipliné pour que la police continue à évoluer et à servir efficacement la population. 

Le chef de cabinet du président chargé des questions de police, qui avait fait le déplacement pour participer à ces réunions, a transmis le message de son excellence le président de la république aux policiers des deux régions. CPP Ndaruzaniye Léonidas les a fait savoir que cette haute autorité apprécie beaucoup le travail de la police et les efforts que les policiers fournissent quotidiennement pour maintenir l’ordre et la tranquillité sur tout le territoire national. Il a indiqué que le président de la République se  réjouit de la diminution des actes de criminalités à mains armés mais qu’il reste préoccupé par la persistance des infractions de droit commun, surtout le vol qualifié et simple. Il leur a ainsi informé que la préoccupation majeur du président est de voir toute la population vaquer à ses activités tranquillement raison pour laquelle il recommande à la police de fournir beaucoup d’efforts afin de sévir contre ces voleurs qui menacent la population mais aussi faire cesser les autres actes criminels qui se font toujours remarquer.

A Muyinga comme à Ngozi, CPP Ndaruzaniye Léonidas a donné aux participants les recommandations en provenance de son excellence le président de la république.

Rappelons que l’Inspecteur général-adjoint de la police a aussi émis des recommandations pour une amélioration de la sécurité, la discipline du personnel de la police et la qualité des services offerts à la population dans le cadre de l’exécution du plan d’action annuelle de la police nationale du Burundi.

OPP2 Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

314005
Total
Visitors