MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Rapatriement des burundais vivants dans le camp de Rusenda en RDC

Publié le dans la catégorie Actualités, Rapatriement des réfugiés, Securité


Ce mercredi 26 janvier 2022, au poste frontalier de Gatumba, le Directeur Général du Rapatriement, de la Réinsertion et de la Réintégration des rapatriés (DGRRR), Bimenyimana Nestor, accueille le 1er convoi de 267 rapatriés burundais répartis en 68 ménages, venant du camp des réfugiés burundais situé à Rusenda, marquant ainsi le début du rapatriement volontaire des réfugiés burundais vivant en République Démocratique du Congo (RDC). 

Ce rapatriement vient concrétiser les conclusions issus de la visite effectuée par le Directeur Général chargé du rapatriement, de la réinsertion et de la réinstallation dans deux camps des  réfugiés burundais vivant en RDC dont Rusenda et Mulembwe au mois de novembre 2021. Lors de cette visite,  80 % des 38.000 réfugiés burundais vivant dans ces deux camps ont manifesté leur volonté de rentrer au pays.

Dans son mot d’accueil, le DGRRR souhaite à ces rapatriés un bon retour au pays natal. Le rapatriement de ces personnes étant basé sur le volontariat, il  les interpelle à sensibiliser les autres réfugiés à rentrer volontairement pour bâtir leur pays natal car la paix et la sécurité sont actuellement une réalité indéniable au Burundi. Il les invite à bien utiliser le paquet retour de trois mois, à s’investir dans la préservation et le renforcement de la paix et la sécurité, à s’atteler aux travaux d’auto-développement surtout dans le secteur agro-pastoral afin de subvenir eux-mêmes à leurs besoins, de régulariser leurs unions matrimoniales, de faire inscrire les enfants à l’école et dans les registres d’état civil et à observer les mesures barrières contre la pandémie de corona virus.

Il apprécie par ailleurs le partenariat et la bonne collaboration de l’Etat du Burundi d’une part et d’autre part, la République Démocratique du Congo et la HCR, qui concrétise leur promesse en organisant ce rapatriement volontairement de tout burundais souhaitant regagner son pays. Quoique les parties se soient convenues d’organiser le rapatriement en deux convois par semaine, la situation sécuritaire en RDC, les conditions de transport et les contraintes sanitaires liées à la pandémie du corona virus constituent un handicap pour le rapatriement qui n’est actuellement d’un convoi par semaine.

Signalons que ces rapatriés  sont conduits au camp de transit de Gihanga où ils vont passer deux jours pour les procédures administratives. Après quoi, ils vont être acheminés aux chefs lieu de leurs communes d’origine.

Lt-Col Pol Rupfunyimpinga Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

666842
Total
Visitors