MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

Le site web est en cours de construction

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Visite du Ministre aux victimes des inondations en zone Gatumba

Publié le dans la catégorie Actualités, Protection Civile


Le lundi 17 mai 2021, accompagné par trois autres membres du gouvernement, le Ministre de l’Intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, CPC Gervais Ndirakobuca, a visité la commune Mutimbuzi et Gihanga, victimes des débordements rivières Rusizi et Kajeke. L’objectif principal était de constater l’ampleur de la situation et ainsi arrêter les mesures les plus urgentes pour minimiser l’impact négatif causé par cette catastrophe.


Les habitants de la zone Gatumba, riverains de la rivière Rusizi indiquent qu’ils ont remarqué la montée des eaux une semaine au paravent et que le
débordement a commencé le mercredi 12 mai 2021 inondant ainsi les maisons d’habitation, les églises et les établissements scolaires.
La zone de Gatumba s’est alors vu immergée dans l’eau depuis la rivière Rusizi jusqu’au poteau 15. Au poteau 17, l’eau traverse la route Gatumba, passe par les bâtiments de l’église pour les ministères d’évangélisation en Afrique et dans le monde pour aller se déverser dans le lac Tanganyika.
Au Site SOBEL où est hébergé plus de 2000 personnes déplacées à cause de
cette inondation, le Ministre de l’Intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a les remercié de la manière dont elles ont gérées la situation. Les efforts conjugués de l’administration, de la police et des autres partenaires ont permis de trouver un lieu sécurisé pour les héberger. Il a remercié ces victimes de leur solidarité malgré la situation difficile qu’elles traversent et les invite de s’entraider d’avantages pour plus de cohésion sociale.

Les 4 ministres constatant les dégâts causés par la rivière Kajeke


Pour remédier durablement à cette situation catastrophique, la solution doit émaner de tout en chacun en s’inscrivant dans la philosophie de Leta Mvyeyi (allant du Président de la République eu chef du ménage) et de Leta Nkozi (allant du Premier Ministre au chef du ménage). Le contant est que ces zones inondées étaient jadis inhabitées. Elles ont été occupées de façon anarchique par des personnes ayant fui la crise surtout en 1995.
L’administration est donc appelé à dresser des listes de tous les locataires d’un côté et des propriétaires des maisons en zone inondée de l’autre côté. Les locataires sont appelés à chercher d’autres maisons de location dans les zones sécurisées et les propriétaires à accepter en âme et conscience la solution du gouvernement, même si ce serait de les délocaliser pour l’intérêt général.
La visite s’est alors poursuivi à l’endroit où la rivière Mpanda menace la clôture de l’aéroport Melchior Ndadaye. Les travaux de redresser la rivière vers son lit revêt une urgence sans précédent.
Quant à la rivière Kajeke, les riziculteurs avaient obstrué le lit de la rive en
détournant l’eau vers les champs de riz, laissant actuellement déborder en
immergeant une grande superficie de Gihanga et envahissant le cimetière de Mpanda. Le lit de la rivière est actuellement occupé par des champs de patate douce, de maïs et d’autres cultures vivrières. Comme mesure urgente, quatre engins de traçage de route ont été vite dépêchés pour dégager le lit de la rivière dans un délai ne dépassant pas trois jours.
Signalons que le Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique était accompagné par trois autres membres du
gouvernement dont le Ministre en charge de la solidarité, celui en charge de
l’agriculture et de l’environnement ainsi que celui en charge des travaux
publics.

Un ravin qui menace la clôture de l'aéroport international Melchior Ndadaye


OPP1 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

307028
Total
Visitors