MINISTERE DE L'INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE

L’objectif global du MINISTERE DE L’INTERIEUR, DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET DE LA SECURITE PUBLIQUE est de mettre en œuvre le concept de la sécurité intégrale et intégrée du MSP.  (…)

Contacts

Ministère de la Sécurité Publique
Ngagara,Quartier Industriel,
Avenue Nyabisindu,N° 17
Bujumbura, Burundi.
Téléphone1 :+257 22 22 24 78
Téléphone2 :+257 22 22 98 67
FAX : +257 22 22 90 90
Boite Postal : 7413 Bujumbura

Secrétariat Permanent : +257 22258265
Assistant du Ministre : +257 22258264
E-mail : infos@securitepublique.gov.bi

Documents de la Police Judiciaire

Vulgarisation des outils de planification du ministère

Publié le dans la catégorie Actualités, Administration du territoire, Securité


En date du 14 mars 2022, à l’hôtel le chandelier en mairie de Bujumbura,  le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique (MIDCSP), à travers la direction générale des études stratégiques et des statistiques a organisé un atelier de vulgarisation des outils de planification du ministère à l’endroit des conseillers provinciaux et communaux chargés du développement des provinces Bubanza, Bujumubura, Cibitoke, Mwaro et la mairie de Bujumbura ; ainsi que les officiers de police chargés des opérations et renseignements au sein du commissariat régional Est et des commissariats provinciaux de Bubanza, Bujumbura, Cibitoke, Mwaro et la mairie de Bujumbura.

Les travaux de cet atelier ont été ouverts par le directeur général des études stratégiques et des statistiques, Gén Maj Pol Mbazumutima Onesphore. Dans son allocution de circonstance, il a rappelé que dans le souci de bien accomplir les missions lui assignées, le MIDCSP doit faire un suivi régulier et une évaluation périodique afin d’améliorer la prestation des services dont la population a tellement besoin. C’est dans ce cadre qu’il s’est doté du plan stratégique 2021-2027, de sa lettre politique ainsi qu’une stratégie sectorielle des statistiques dont leurs mises en œuvre sont réalisées à travers les plans d’actions annuels.

Il a alors fait savoir que c’est pour cette raison les chargés de la planification des différentes structures doivent connaître les différents outils de la planification qui sont utilisés au sein du ministère dans le souci de les utiliser pour mener une bonne planification.

Il a également indiqué qu’une planification stratégique ou une planification locale permet de bien gérer les programmes et projets, à l’aide des ressources disponibles pour  aboutir à des  résultats escompté et palpable. Elle fournit un aperçu d’ensemble sur ce qui est fait et où on va. La planification  apporte de la clarté à ce que l’on veut faire et à la manière dont on va y arriver. Elle est au cœur du travail d’une organisation. Sans cadre stratégique, on ne peut pas savoir où on va ni pourquoi on y va. .

Selon toujours Gén Maj Pol Mbazumutima Onesphore, les statistiques constituent un élément   indispensable qui éclaire le décideur à planifier. Sans statistiques, il n’y a ni planification, ni évaluation. C’est pour cette raison que le MIDCSPa la volonté ferme de développer son système statistique sectoriel. Il est par ailleurs en train de mener un combat contre les statistiques incohérentes et non fiables. C’est pour cette raison qu’en s’inspirant des documents de planification stratégiques en matière des statistiques en l’occurrence la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique deuxième génération (SNDS-II), le Ministère s’est engagé à produire une stratégie intégrant tous ses domaines d’intervention, « la Stratégie Sectorielle de Développement de la Statistique du Ministère de l’Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique (SSDS/MIDCSP 2021-2026) ».

Il a ainsi invité les participants à travailler d’arrache-pied pour utiliser ces outils de planification qui sont la clé primordiale pour un développement meilleur et ainsi harmoniser les planifications locales à la planification ministérielle.

Selon Col Pol Buharugwa Bonaventure qui a exposé sur la stratégie sectorielle du MIDCSP, ces outils comprennent tous les programmes et projets à être exécutés par les différents départements ministériels durant la période de couverture. Les communes doivent donc ajuster leurs plans de développement communautaire à ces outils.  Il dit aussi que pour atteindre un développement durable, il faut planifier, exécuter et faire un suivi-évaluation pour sanctionner les divers responsables suivant les résultats obtenus. Il relève cependant des défis qui entravent le développement du secteur des statistiques et de la planification entre autres le manque de ressources humaines et matérielles.

Les participants ont, quant à eux, apprécié l’initiative du MIDCSP. Ils font savoir que les plans communaux de développement communautaire étaient élaborés sans tenir compte des exigences du pays mais que les statistiques étaient collectées de manière disparate et incohérente. Ils affirment que les outils en cours de vulgarisation vont leur permettre d’harmoniser leurs manières de travail en vue de la production des planifications bien harmonisées à la vision globale du pays et des statistiques fiables  qui permettront aux décideurs de prendre des décisions opportunes et efficaces.

Soulignons que la vulgarisation de ces outils va continuer avec les autres régions du pays et jusque aux  plus petits échelons.

Capt Pol Ndayisaba Corneille

Rechercher

Hauts Cadres

Derniers Tweets

Please fill all widget settings!

Visiteurs

667173
Total
Visitors